Les dernières actualités


Retourner à votre blog

Route de Neuville, l'insécurité routière à nouveau pointée du doigt

À la Route de Neuville, nombreux sont les riverains à pointer du doigt l'insécurité routière planant sur leur rue. Malgré le dispositif du radar pédagogique installé en ce début de mois, ils dénoncent le manque de civisme des automobilistes et le manque d'infrastructure de sécurité routière permettant de lever le pied voir même... De freiner. Décryptage.

DSC06070jpg

La Route de Neuville. © 2020 Photo : AJ

C'est un éternel recommencement pour les habitants de la Route de Neuville qui dénoncent à nouveau le manque de sécurité routière dans leur rue. Si le débat est lancé depuis belle lurette, aucun aménagement conséquent n'a fait redescendre la vitesse, pourtant limitée à 50km/h et 30km/h.

Le débat s'est réouvert il y a peu par Fréd Eric sur un groupe Facebook halluinois Si tu es ou étais d'halluin !! qui souhaite faire avancer les choses :



Capture decran 2020-06-26 a 130408png

La Route de Neuville relie les villes d'Halluin et Neuville-En-Ferrain sur les reliefs du Mont. Si les statistiques des accidents de la circulation sont inconnues, les riverains ont connu par le passé des événements tragiques, se rapprochant auprès de la Mairie et de la Métropole Européenne de Lille (MEL - Ex LMCU) pour qu'ils agissent. L'aménagement du Chemin de Loisel avait par le passé engendré un net regain de trafic, lui aussi dénoncé. Les discussions lancées, des expertises techniques ont eu lieu mais malgré l'installation ponctuelle d'un seul radar pédagogique et la réfection de la chaussée, la vitesse n'a que très peu chuté selon eux.

Sur un seul petit tronçon, une nouvelle limitation de 30km/h a récemment été ajoutée. Pour Pierre, participant au débat, il constate des manquements : « Pas très dissuasifs les panneaux [...] des chicanes seraient plus efficaces. Je constate également qu'il y a souvent des voitures (des riverains?) et des camionnettes qui sont stationnées sur les trottoirs obligeant les piétons à emprunter la chaussée. »

Chicanes, dos-d'ânes, ralentisseurs... Chacun propose ses solutions mais tous ne sont pas d'accord comme une riveraine rencontrée lors de notre reportage : « C'est difficile car n'importe quelle solution peut engendrer un autre problème, ici, le trafic ici ne s'arrête jamais, les ralentissements pourraient véritablement empêcher sa fluidité et donc occasionner des nuisances sonores et de la pollution » dit-elle. Faudrait-il donc agir sur la pédagogie ? « Oui » répond-elle. « Nous possédons désormais une Police Municipale, je crois qu'il serait intéressant de mener des actions de sensibilisation auprès des usagers de la route et de leur rappeler les limitations de vitesse sans forcément les verbaliser tout de suite, cela fait réfléchir et les agents pourraient agir plus fermement plus tard, après avoir prévenu pendant un temps »

Ailleurs aussi, l'insécurité routière est dénoncée

DSC06083jpg

Le Chemin de Loisel. © 2020 Photo : AJ

Chemin de Loisel, Avenue de l'Abbé Lemire, Chemin de Peruweltz, Chemin de Billemont, Avenue du Mont des Louviers... Les signalements des habitants ne semblent pas seulement se porter sur la Route de Neuville mais aussi dans des quartiers résidentiels du Mont d'Halluin, à la campagne comme sur des routes plus conséquentes sur le plus haut relief de la commune. La vitesse toujours remise en question, et la peur qu'un accident ne se produise à l'avenir. Une partie des riverains du Chemin de Loisel a retrouvé la sérénité après les aménagements de voirie portées il y a quelques années mais appellent à ce que la deuxième portion traversant la campagne jusqu'au rond-point soit elle aussi aménagée de sorte à éviter les sorties de route dans le fossé.

Motard(e)s : prudence sur la Route de Neuville !

Publié le 21/03/2019 à 14:41

Si vous êtes adepte du deux-roues et que vous empruntez souvent la Route de Neuville à Halluin à moto, redoublez de vigilance. Deux petites plaques noires ont été installées sur chacune des voies dans les deux sens de circulation.

indexjpg

À quoi servent-elles ? Il semblerait qu'elles aient été provisoirement installées afin d'analyser la circulation pour une courte période. Ces petites plaques noires transmettent leurs données de façon immédiate, plus généralement sur le comptage du trafic routier. Si elles sont sans danger pour les automobilistes, ce n'est pas le cas pour les scooteristes et motard(e)s qui peuvent perdre facilement leur équilibre ou encore glisser puis chuter par temps humide. Si vous êtes concerné(e), nous vous conseillons de redoubler votre vigilance lors de votre passage sur la Route de Neuville, les plaques sont installées dans les deux sens de circulation. V


Au bord de la Route de Neuville, une chapelle pleine d'histoire

Publié le 01/02/2019 à 15:24

Au bord d'une Route de Neuville très fréquentée que vous prenez sans doute souvent en voiture, à pieds ou bien à vélo, une chapelle marque le reste d'un patrimoine qui continue de traverser le temps. Au début du XXème siècle, des centaines de fidèles venaient y honorer Notre-Dame de Lourdes. Aujourd'hui privé, l'édifice continue d'être entretenu par ses propriétaires.

indexjpg

On dit souvent que pour remonter l'histoire, il suffit de creuser. La chapelle Notre-Dame de Lourdes ne vous parle sans doute pas, et c'est normal puisqu'elle est située sur un terrain privé sur la Route de Neuville, donc inaccessible librement. On lui rend visite presque chaque année grâce à l'association De Kapelle, qui entretient et restaure les chapelles halluinoises.
Jadis adossée à une école catholique de garçons qui a été construite en 1874 et qui a fonctionné jusqu'en 1961, la chapelle accueille toujours la grotte de Lourdes qui fut établie par Madame Veuve Édouard Lemaitre. Un trésor inestimable que gardent et entretiennent les actuels propriétaires tout au bout de leur habitation qui servait d'école.

Plus impressionnant encore, l'école avec son petit clocher au dessus de son porche ressemblait à une église, un édifice religieux sur les terres du Mont d'Halluin qui précéda donc la construction de l'église Saint Alphonse, érigée en 1895 par l'Abbé Alphonse-Marie Coulon.
Chaque année au mois de Mai, juste avant la ducasse d'Halluin, il était possible de pèleriner dans un étroit sentier qui menait jusqu'à la chapelle. En 1961, l'école qui la borde sera transférée à la paroisse de Saint Alphonse, qui deviendra l'école Saint Alphonse, aujourd'hui toujours en activité. Depuis tout ce temps, la chapelle reste intacte.

Sources : À la Recherche du Passé d'Halluin, Association De Kapelle.