Zoom sur : La Prairie Acquette en 2020

Vous y passez sans doute de temps en temps, elle relie la Route de Neuville au Mont des Louviers et est devenue un véritable poumon vert. Allons à la découverte de la Prairie Acquette d'autrefois et d'aujourd'hui, retracer son évolution au fil du temps...

DSCF8262jpg

La Prairie Acquette. © 2013 Photo : AJ

Nous n'avons pas toutes les informations sur ses débuts mais le terrain appartenait autrefois à la Ferme Acquette et aurait été cédé à la ville au milieu des années 80 lors de la construction des quartiers de la Résidence du Vieux Moulin. Bien avant de pouvoir être aménagée, l'ancienne parcelle était donc un champ parmi tant d'autres au Mont d'Halluin. Son nom ? La Prairie Acquette. Il n'aura jamais changé et il est rare aujourd'hui de pouvoir appeler un terrain prairie en milieu urbain. Peut-être parce que le lieu n'aura jamais perdu de sa superbe, légèrement vallonné, et changeant son image à chaque saison, du Printemps à l'Hiver...

Très discrète à l'époque, la Prairie Acquette est longtemps restée à l'écart d'aménagements, de plantation et parfois même d'entretien. Le terrain rêvé pour petits et grands ! Pendant des années, la prairie s'est ancrée parmi le paysage du plus haut relief halluinois, devenant le lieu d'accueil des centres aérés, des après-midis en famille, des matchs de foot entre amis, des constructions de cabanes éphémères dans les arbres et des feux de camps improvisés.

Autrefois premier événement sur le Mont d'Halluin, la course cycliste des 24h du Mont aura accueilli ses participants sur un camping aménagé à la Prairie Acquette, dont un grand spectacle de jeux d'eau et lumières en 2005. Une première pour le lieu qui a dévoilé tout son potentiel d'accueillir de grands événements festifs.

IMG_0960jpg

Aménagement d'un chemin pédestre à la Prairie Acquette. © 2012 Photo : AJ

En 2012, à la demande des habitants, les services de la ville ont érigé un long chemin de marquise permettant aux promeneurs de traverser toute la prairie. Quelques années plus tard en 2014, deux bancs seront installés en bordure de celui-ci mais la prairie sera fermée pendant plus d'un an en attendant l’abatage de ses plus anciens arbres, 14 peupliers du Canada qui ont été déclarés malades et qui dominaient le terrain depuis des années...

Aujourd'hui le lieu compte une vingtaine d'espèce différente d'arbre et est toujours la maison des hérissons, taupes et des oiseaux. Un véritable poumon vert à ciel ouvert, permettant à différentes espèces de vivre paisiblement et sans pollution lumineuse.

Quel avenir pour la Prairie Acquette ?

DSC06603jpg

Ici, les branches d'un saule pleureur récemment abattu. © 2019 Photo : AJ

Son entretien est depuis quelques temps laissé à l'abandon, la Prairie Acquette a à nouveau perdu récemment ses deux plus grands saules pleureurs, tous les deux ont été abattus. Quel avenir de l'un des poumons verts du Mont d'Halluin ?

L'idée d'établir un carnet d'entretien pour les arbres n'est pas mauvaise, par endroits certains se sont même réappropriés dans leur bois une arrivée électrique datant des 24h du Mont pour l'éclairage du camping.
La nature reprend ses droits et il n'y a pas meilleur façon que de laisser à la nature ce qui lui appartient. La Prairie Acquette mérite de retrouver son charme d'antan avec le semage de graines de fleurs de prairies, permettant aux abeilles de butiner à l'infini...

Route de Neuville, l'insécurité routière à nouveau pointée du doigt

À la Route de Neuville, nombreux sont les riverains à pointer du doigt l'insécurité routière planant sur leur rue. Malgré le dispositif du radar pédagogique installé en ce début de mois, ils dénoncent le manque de civisme des automobilistes et le manque d'infrastructure de sécurité routière permettant de lever le pied voir même... De freiner. Décryptage.

DSC06070jpg

La Route de Neuville. © 2020 Photo : AJ

C'est un éternel recommencement pour les habitants de la Route de Neuville qui dénoncent à nouveau le manque de sécurité routière dans leur rue. Si le débat est lancé depuis belle lurette, aucun aménagement conséquent n'a fait redescendre la vitesse, pourtant limitée à 50km/h et 30km/h.

Le débat s'est réouvert il y a peu par Fréd Eric sur un groupe Facebook halluinois Si tu es ou étais d'halluin !! qui souhaite faire avancer les choses :



Capture decran 2020-06-26 a 130408png

La Route de Neuville relie les villes d'Halluin et Neuville-En-Ferrain sur les reliefs du Mont. Si les statistiques des accidents de la circulation sont inconnues, les riverains ont connu par le passé des événements tragiques, se rapprochant auprès de la Mairie et de la Métropole Européenne de Lille (MEL - Ex LMCU) pour qu'ils agissent. L'aménagement du Chemin de Loisel avait par le passé engendré un net regain de trafic, lui aussi dénoncé. Les discussions lancées, des expertises techniques ont eu lieu mais malgré l'installation ponctuelle d'un seul radar pédagogique et la réfection de la chaussée, la vitesse n'a que très peu chuté selon eux.

Sur un seul petit tronçon, une nouvelle limitation de 30km/h a récemment été ajoutée. Pour Pierre, participant au débat, il constate des manquements : « Pas très dissuasifs les panneaux [...] des chicanes seraient plus efficaces. Je constate également qu'il y a souvent des voitures (des riverains?) et des camionnettes qui sont stationnées sur les trottoirs obligeant les piétons à emprunter la chaussée. »

Chicanes, dos-d'ânes, ralentisseurs... Chacun propose ses solutions mais tous ne sont pas d'accord comme une riveraine rencontrée lors de notre reportage : « C'est difficile car n'importe quelle solution peut engendrer un autre problème, ici, le trafic ici ne s'arrête jamais, les ralentissements pourraient véritablement empêcher sa fluidité et donc occasionner des nuisances sonores et de la pollution » dit-elle. Faudrait-il donc agir sur la pédagogie ? « Oui » répond-elle. « Nous possédons désormais une Police Municipale, je crois qu'il serait intéressant de mener des actions de sensibilisation auprès des usagers de la route et de leur rappeler les limitations de vitesse sans forcément les verbaliser tout de suite, cela fait réfléchir et les agents pourraient agir plus fermement plus tard, après avoir prévenu pendant un temps »

Ailleurs aussi, l'insécurité routière est dénoncée

DSC06083jpg

Le Chemin de Loisel. © 2020 Photo : AJ

Chemin de Loisel, Avenue de l'Abbé Lemire, Chemin de Peruweltz, Chemin de Billemont, Avenue du Mont des Louviers... Les signalements des habitants ne semblent pas seulement se porter sur la Route de Neuville mais aussi dans des quartiers résidentiels du Mont d'Halluin, à la campagne comme sur des routes plus conséquentes sur le plus haut relief de la commune. La vitesse toujours remise en question, et la peur qu'un accident ne se produise à l'avenir. Une partie des riverains du Chemin de Loisel a retrouvé la sérénité après les aménagements de voirie portées il y a quelques années mais appellent à ce que la deuxième portion traversant la campagne jusqu'au rond-point soit elle aussi aménagée de sorte à éviter les sorties de route dans le fossé.

L'Estaminet du Moulin rouvrira le 16 Juin

Bonne nouvelle ! L'équipe de l'estaminet s'apprête à vous accueillir de nouveau le 16 Juin prochain avec une capacité maximale de seize couverts.

85177955_2227732694203358_8868410431702564864_njpg

La situation du COVID-19 avait contraint l'Estaminet du Moulin, géré par l'Établissement de Santé Mentale Lille Métropole (EPSM) à fermer ses portes le 16 Mars dernier. Mais le temps du confinement est passé et l'établissement a annoncé la réouverture de ses portes le 16 Juin prochain. Pour accueillir ses convives, l'équipe de l'estaminet a réaménagé et sécurisé l'ensemble de son espace et son personnel. À compter du 16 Juin, le restaurant sera donc ouvert les mardis, mercredis et jeudis midi.

Adresse : 2 Avenue de l'Abbé Lemire, 59250 HALLUIN - Pré-réservation obligatoire au 03.74.46.86.99.


COVID-19 : Des masques en distribution par la Ville d'Halluin

La Ville d'Halluin a annoncé différents points de distribution dans sa commune dont un au Mont d'Halluin dès la semaine prochaine. Afin de garantir le bon déroulement des distributions, quelques consignes seront à respecter. Voici les infos !

DSC05865jpg


EDIT : Photo non contractuelle. Le masque ajouté sur le photo montage est à unique but illustratif, et ne reflète peut-être pas celui que vous recevrez.

Pas moins de huit drive-masques seront dispersés dans toute la commune halluinoise la semaine prochaine dont un sur la Place de l'Abbé Coulon. La distribution s'organisera selon votre numéro de bureau de vote et seul un membre du foyer sera invité à venir chercher les précieux masques (lavables et réutilisables) délivrés gratuitement par la Ville d'Halluin. « C'est donc 20 000 masques adultes que j'ai commandé pour les halluinois et plus de 2 000 masques enfants ont été confectionnés grâce aux agents et aux bénévoles couturiers qui ont participé et participent encore à cet élan de solidarité » explique le Maire Gustave Dassonville dans son tract d'information.

Aucune démarche n'est à faire pour les habitant(e)s agé(e)s de 65 ans et plus, la commune livre gratuitement à partir du 5 Mai 2020.

Pour les moins de 65 ans, vous devrez vous munir des pièces d'identité de tous les membres du foyer (le livret de famille est accepté) et vous rendre au lieu d'approvisionnement déterminé par votre carte d'électeur.

Où et quand puis-je me rendre au Drive-Masques ?

Retrait possibles les 11, 12 et 13 Mai 2020 de 8h à 19h non-stop

Pour ceux qui votent habituellement Salle du Manège (bureaux de 1 à 6)
3 drives seront ouverts - Lieu : Place du Général de Gaulle

Pour ceux qui votent habituellement Salle P.Declercq et École J.Moulin (bureaux de 7 à 10)
2 drives seront ouverts - Lieu : Parking Salle A.Dieryck, Rue de la Cense Manoir

Pour ceux qui votent habituellement Salle Wancquet (bureaux de 11 à 12)
1 drive sera ouvert - Lieu : Parking de la Piscine Municipal P.Croizon, Route de Neuville

Pour ceux qui votent habituellement Salle de l'Harmonieuse (bureaux de 13 à 15)
1 drive sera ouvert - Lieu : Devant la Salle de l'Harmonieuse, Rue des Frères Martel

Pour ceux qui votent habituellement Salle de l'Amicale (bureaux de 16 à 17)
1 drive sera ouvert - Lieu : Devant l'Église Saint Alphonse, Place de l'Abbé Coulon.


Et si la Place de l'Abbé Coulon était refaite ?

#LePointdeVue    Permettant un accès direct du Chemin de Loisel aux quartiers du Mont d'Halluin, à son école et son église, la Place de l'Abbé Coulon est très régulièrement empruntée par les véhicules. Au fil du temps, le revêtement a souffert de ces nombreux passages, obligeant des interventions pour remblaver les nids de poules et bétonner les plots autour du rond-point fleuri, régulièrement accidentés. Et si la Place de l'Abbé Coulon était refaite ?


DSC00071jpg

Vous avez sans doute connu ou non par le passé, deux sens de circulations sur la Place de l'Abbé Coulon. En 2008, Jean-Luc Deroo, Maire de l'époque a constaté le manque d'insécurité des automobilistes lorsque l'école Saint Alphonse accueillait ses élèves et a pris l'initiative de modifier les règles de circulation en un seul sens. Si la Métropole Européenne de Lille (Ex-LMCU) avait entrepris des travaux de sécurisation des écoliers, les dangers restaient présents tous les midis lorsqu'ils traversaient la place pour se rendre à la cantine, autrefois installée côté maternel de l'école.

Quelques années après, afin d'éviter les stationnements sur les trottoirs lors des messes le dimanche et des sorties d'école, l'espace vert situé derrière l'église fut aménagé en parking avec un nouveau revêtement, un ajout d'un panneau d'affichage et un sens de circuit pédestre métropolitain. La Place de l'Abbé Coulon, située devant le clocher de l'église Saint Alphonse, elle, n'a pas fait l'objet de réaménagement depuis des années. Si son rond-point est depuis emprunté sur une moitié et un seul sens de circulation, seul son espace vert est entretenu par les services municipaux de la Ville d'Halluin. Le revêtement de la route est aujourd'hui délabré, laissant apparaitre par endroits les différentes couches de revêtement entreprises par le passé ainsi que... Des pavés ayant surement été posés lors de la construction de la place et de son église, il y a plus de 130 ans. Par endroits, les marquages de signalisation au sol s'effacent. Des bancs ont bien été ajoutés de chaque côté du devant de l'église mais la mousse et les déjections des oiseaux prennent souvent le dessus. Quant à l'éclairage urbain, lui, il est tout aussi vétuste lorsque la nuit tombe.

La Place de l'Abbé Coulon, symbole du Mont d'Halluin ?

Réfection de la chaussée et de la signalisation au sol, embellissement paysager, remplacement des éclairages, ... La Place de l'Abbé Coulon a toutes les capacités de devenir une place champêtre, donnant la possibilité d'accueillir des événements festifs de quartiers où les habitants peuvent se réunir et les promeneurs de passages, en apprendre d'avantage sur l'histoire du lieu. Parce que oui, imaginez l'avant, il ne s'agissait que d'un champ agricole. Les habitants du Mont d'Halluin de l'époque, certainement moins nombreux qu'aujourd'hui, n'avaient pas d'autre paroisse que celle du centre-ville pour se rendre à leur messe hebdomadaire ! L'Abbé Alphonse Marie-Coulon, qui érigea l'église Saint Alphonse d'un clocher de 45 mètres sur ses propres deniers, permit en 1889 de poser les premières pierres d'un lieu comblé de vie. Permettre la réhabilitation de la Place de l'Abbé Coulon permettrait de lui rendre à nouveau pleinement hommage.

Si ses atouts patrimoniaux et environnementaux sont excellents, le Mont d'Halluin est pauvre en commerce de vie. Imaginez prendre un bon café sur une place pleine de vie, en prenant un bon bol d'air et du plaisir à tourner les pages de votre journal régional sur une terrasse aménagée, en oubliant pas de prendre votre pain... Les écrits vont peut-être loin, mais le potentiel du lieu mérite une telle vie. Alors, c'est pour quand ?