Les dernières actualités


Retourner à votre blog

L'école Saint Alphonse au sommet du Mont d'Halluin

Elle est le lieu des premiers pas et des premières expériences dans la vie et a vu passé des milliers d'écoliers depuis son ouverture en 1962, l'école privée Saint Alphonse existe toujours aujourd'hui et continue de marquer l'histoire du Mont d'Halluin !

IMG_6093jpg

L'École Saint Alphonse. © 2013 Photo : AJ

Par où commencer ? Telles sont nos premières interrogations dès l'écriture de ce nouvel article sur ce qui est l'un des monuments phare du Mont d'Halluin : l'école Saint Alphonse. Il y aurait tant à dire sur son histoire, mais nous allons tout de même retracer son parcours avec vous. Le temps passe, les générations s'enchainent et le passé doit être désormais écrit quand il ne peut plus être raconté par ceux qui sont déjà partis. En premier lieu, nous tenions à remercier l'ensemble des membres de l'association À la Recherche du Passé d'Halluin pour leur travail conséquent de recherche sur le passé de notre commune ainsi que la mise à disposition de leurs archives en ligne, ce qui nous permet de nous positionner sur une solide base d'informations sur l'histoire du Mont d'Halluin.

Tout est parti de l'Abbé Alphonse-Marie Coulon. Si vous ne le connaissez pas, son nom a été donné à une église, école, place et une rue du Mont d'Halluin. Constatant la grande distance qu'avaient à faire les ouvriers et habitants du Mont d'Halluin jusqu'à l'église Saint-Hilaire pour se rendre aux messes, le curé bâtisseur s'est lancé dans le projet fou de construire une église sur ses propres deniers il y a plus de 130 ans ! Mieux encore, il était à l'origine de la construction d'une école de garçons à la Route de Neuville en 1874 qui aura fonctionné jusqu'en 1961, date à laquelle l'école Notre-Dame de Lourdes (de son vrai nom) sera transférée pour cause de vétusté à côté de l'église et deviendra l'actuelle école Saint-Alphonse.


118671006_3449826761727492_7992250221342071028_ojpg

Le bâtiment désaffecté à côté de l'Église Saint Alphonse. © 1961 Photo : Archives ARPH

La paroisse aura donc tenu à déménager et rénover sa propre école. L'initiative viendra de l'Abbé Blomme, qui aura trouvé un bâtiment plus solide (mais désaffecté) pour accueillir l'école des garçons juste en face de l'école des filles. À ce moment précis, l'église fût entourée de son école et d'une véritable activité sociale, comme le souhaitait l'Abbé Coulon. Dès le mois d'Août 1961, l'Abbé Blomme entreprit les travaux afin de construire trois salles de classe avec une grande cantine, des WC, une grande cour d'école, en mobilisant de nombreux hommes bénévoles, tous dévoués à rendre service à leur pasteur et à se rendre chaque samedi ou le soir après leur travail sur les lieux pour rendre possible au plus vite l'ouverture de l'école du Mont.


Une démolition historique et une page qui se tourne sur un lieu comblé de vie

118479667_3449834985060003_5889482169119675032_ojpg

L'école Saint Alphonse, peu avant sa démolition. © 1972 Photo : Archives ARPH

En 1970, une partie de l'école Saint Alphonse dont une salle paroissiale ont dû être démolies pour cause de vétusté. D'imposantes fissures dans les murs, des cloisons disloquées et l'enfoncement des fondations obligèrent les experts à prendre des dispositions et de reconstruire une partie des bâtiments pour 250 000 francs. À cette époque, le journal local s'exprimait sur la situation : « L'abbé Coulon va se retourner dans sa tombe. Il avait construit cette salle pour en faire l'école des garçons tout comme il avait aussi construit l'église, le presbytère et l'école Saint Alphonse ». Il faut préciser que la salle était devenue le lieu de toutes les rencontres : vin d'honneur, mariages, fêtes de famille, kermesses... Un vrai lieu où les habitants du Mont d'Halluin venaient s'y retrouver.

Patrice Bodart, personnage historique de l'École Saint Alphonse

DSC05747jpg

Portrait de Patrice Bodart veillant sur la Salle de l'Amicale au Mont d'Halluin. © 2019 Photo : AJ

Si l'école privée a connu différents directeurs à son actif, le plus marquant de tous aura été Patrice Bodart de 1979 à 2004. Celui-ci n'aura cessé de s'impliquer dans la vie éducative et associative halluinoise, étant compté parmi les personnes ayant le plus apporté à la vie du Mont d'Halluin. Son décès en 2006 aura marqué ses anciens élèves et ceux qui l'aimaient. Brigitte Dezwaene, celle qui le remplaça en 2004 en tant que directrice s'est rendue compte que l'homme tenait une place importante, ce qui l'a motivé à continuer l'aventure sur la même lancée. Professeurs, agents de cantine, élèves... Tous se sont succédés au fil des années et jamais un seul élève ne quittait l'école après le CM2 sans une bonne dose de nostalgie. Vouloir retourner en arrière ou arrêter le temps, chacun le souhaitait. Preuve que l'équipe éducative s'était donnée l'objectif d'être efficace et proche des parents d'élèves. En 2005, une décision académique a même fait réagir une classe de CM2 contre le départ de leur professeur avec qui ils étaient partis en classe verte à Ristolas. Tous se sont mobilisés et une pétition avait même recueilli plusieurs signataires. Malheureusement, la décision aura été catégorique.

Les habitants du Mont d'Halluin et les élèves de l'école Saint Alphonse se souviendront de la Salle de l'Amicale, tantôt lieu de convivialité, tantôt salle de sport. C'est en ce lieu que les photos de classe étaient prises, sur des murs plutôt... très colorés. Sous le mandat du Maire Jean-Luc Deroo, la muncipalité décida quelques années plus tard, de transférer la cantine (jadis située côté maternelle) en rénovant totalement la Salle de l'Amicale. Une sacrée métamorphose, avec l'inauguration de l'Espace Patrice Bodart, réservé aux professeurs, et d'une fresque peinte par l'artiste Solène Vercruysse.

Les parents d'élèves, acteurs de l'école de leurs enfants

DSC05294 copiejpg

Un parent d'élève au poste le plus important : les frites fraiches. © 2018 Photo : AJ

Nous ne pouvions terminer cet article en rendant hommage également à l'association des parents d'élèves qui se relaient au fil du temps pour organiser la traditionnelle kermesse du Mont, l'un des événement phare et festif sur le plus haut relief de la commune. L'événement n'aura jamais perdu d'esprit que de changer de classe ou bien de finir son cursus primaire est une sacrée étape. Des jeux et des danses d'école, en compagnie du personnel enseignant, de sorte à ne jamais oublier cette sacrée aventure. Et chaque année, tout se répète. De sacrés souvenirs, donc... À jamais renfermés dans les fondations des lieux.



Dans le même style :

Et si la place de l'Abbé Coulon était refaite ?
Au bord de la Route de Neuville, une chappelle pleine d'histoire
Attention, l'église Saint Alphonse n'est pas à l'heure !

Attention, l'église Saint Alphonse n'est pas à l'heure !

Publié le 19/01/2019 à 11:27

Vous l'avez peut-être aperçu ou non mais depuis plusieurs semaines, les quatre faces de l'horloge de l'église Saint Alphonse qui dominent le Mont d'Halluin ne sont plus à l'heure. Au Nord, il est 15h30, au Sud 09h32, à l'Est 17h00 et à l'Ouest 10h54, sachez que vous n'êtes pas tous à la même heure...

indexjpg

La dernière révision des horloges en date daterait de 2014 effectuée par deux passionnés de mécanique de précision : Christian Vanvlassenbroeck et Christian Dujardin. L'église Saint-Hilaire avait également rencontré le même problème sur son mécanisme qu'il a fallu démonter pour entretenir et réparer les pièces. Son clocher culminant à 45 mètres, l'église Saint Alphonse rencontre à nouveau aujourd'hui un dérèglement dans son heure.

À l'heure des téléphones, la plupart des habitants n'auront sans doute même pas remarqué que le principal monument qui domine leurs quartiers n'est plus à l'heure. En attendant, le meilleur moyen est de vérifier l'heure sur son téléphone, pour être certain de ne manquer aucun rendez-vous !