Les dernières actualités


Le Moulin Hollebeke a perdu (presque) de ses ailes

Au travers du temps, le Vieux Moulin Hollebeke a souffert des conditions climatiques. Depuis quelques années, les ailes et le plancher extérieur montraient certains signes de faiblesse, jusqu'à ce que des morceaux tombent et obligent les services municipaux de la Ville d'Halluin à établir un périmètre de sécurité permanent avec des barrières. En ce début de mois d'Octobre 2019, des travaux ont eu lieu sur le Moulin, une première depuis des années.

IMG_5111JPG

Les halluinois vous diront que le Moulin fait partie du patrimoine de la ville, et c'est le cas ! Le monument historique a fêté ses 140 ans. Souvent laissé à l'abandon, il a nécessité par le passé des travaux de réhabilitation d'envergure par des entreprises spécialisées, notamment lors de son acquisition par la Ville d'Halluin en 1988. L'infatigable passionné de culture et de patrimoine Roger Beke aura siégé en tant que président des Amis du Moulin pendant plusieurs années sur le site Jean-Pierre Verschave, défendant sans cesse le potentiel que le site porte jusqu'à son décès en 2011.

En ce début de mois d'Octobre, la Ville d'Halluin a fait appel à une entreprise basée dans le Maine-et-Loire (49) qui est intervenue une bonne semaine sur le monument historique (1989) afin d'effectuer en priorité des travaux de mise en sécurité sur le bois des ailes et quelques parties du plancher extérieur. Le coût de l'opération s'élève à 19 000 euros et s'inscrit dans l'optique de rouvrir l'Estaminet du Vieux Moulin (qui lui aussi a nécessité des travaux de rénovation et de mise en conformité) en cette fin d'année 2019. Ses clés sont confiées à L'EPSM Lille Métropole qui y ouvrira un restaurant thérapeutique entièrement géré par ses patients.